Le sens et la vitesse des échanges

Le sens et la vitesse des échanges aux dernières transactions

La seconde variable est double ; elle permet de déterminer dans quel sens se font les échanges (qui a la main : sont-ce les acheteurs ou les vendeurs ? débuter en bourse) et avec quel rapidité (vitesse des mouvements d’échange aux dernières transactions et taille des ordres échangés ?). La vitesse de transaction est dans les faits très liée aux volumes, car lorsque les volumes échangés sont anormaux sur des valeurs liquides du SRD, la vitesse des transactions s’amplifie (exemple d’une panique baissière où les intervenants se débarrassent de leurs titres au marché/ATP par gros blocs qui vont taper les acheteurs à la baisse, comprendre les actions).

– Le sens des échanges

Qui a la main : les acheteurs ou les vendeurs ?
– Si ce sont les acheteurs, tous les vendeurs à la meilleure limite de la fourchette vont se faire rapidement et progressivement taper et avaler par les acheteurs au marché/ATP, la ligne va sauter et le prix montera d’un tick ou d’un cran et ce seront les vendeurs de la ligne suivante qui se feront taper et ainsi de suite ;
– si ce sont les vendeurs qui ont la main, les acheteurs à la meilleure limite de la fourchette vont se faire manger rapidement et leur ligne va sauter, on passera alors à la ligne suivante plus basse d’un tick en terme de prix et ainsi de suite

Remarque : ne pas oublier que lorsqu’une ligne acheteuse est avalée on passe à la ligne d’en dessous dont le prix est plus bas ; inversement lorsqu’une ligne vendeuse est avalée on passe à la ligne suivante au dessus et donc le prix monte.

www.financialnewsmedia.com

– La vitesse des échanges aux dernières transactions

Si la vitesse des échanges s’accélère brutalement c’est le signe qu’il se passe quelque chose sur la valeur ; d’un point de vue pratique cet accroissement de la vitesse de circulation des titres se voit à deux niveaux dans le carnet aux dernières transactions (historique intraday en général sur la droite du bureau) :

– le défilement des échanges de la bande passante aux dernières transactions explose et se déroule à vive allure ; parfois le tape reader n’a même plus le temps de lire tellement ce défilement est rapide ; cette accélération s’explique par la panique acheteuse ou vendeuse ; dans ce moment d’affolement sur le titre le trader peut intervenir sans trop de risque en prolongeant la vague haussière par un trade long ou la vague baissière par un short ;

– les blocs de titres échangés sont de grosse dimension et témoigne d’un mouvement massif des opérateurs sur le titre ; en cas de panique baissière on voit défiler de gros blocs vendus au marché sans distinction de prix, il peut s’agir de vente de capitulation sur la valeur ?

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *